Vers l’autonomie protéique des élevages avec le Programme Cap Protéines

Avec le lancement par le gouvernement, en décembre 2020, du Plan France Relance, les éleveurs de ruminants, en partenariat avec les filières végétales, ont saisi l’opportunité pour s’engager dans un programme ambitieux et inédit de conquête de leur autonomie protéique : le Programme Cap Protéines.

La souveraineté protéique est un sujet stratégique qui touche d’une part à la dépendance de l’hexagone aux fluctuations des marchés mondiaux des matières premières riches en protéines (soja notamment) et d’autre part aux enjeux environnementaux liés à ces cultures (déforestation en Amazonie, usage massif de pesticides, bilan carbone, cultures OGM…).

C’est l’enjeu du Plan Protéines 2030 dont l’objectif est d’assurer la souveraineté protéique de la France à l’horizon 2030. Ce Plan Protéines comporte un important volet de recherche, développement, innovation et transfert, confié à Terres Inovia et à l’Institut de l’Elevage : le programme Cap Protéines. Son volet « élevage de ruminants » vise à accroître l’autonomie protéique de ces élevages et des territoires.

En savoir plus : Programme Cap Protéines (volet élevage des ruminants) : découvrez la plaquette de présentation

Télécharger la plaquette de présentation : Plaquette CAP Protéines (PDF à télécharger, 6 Mo) -> Plaquette CAP Protéines.pdf

Source : IDELE.

À voir aussi