Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Publication des diagnostics de la protection des bovins en centre de rassemblement et en abattoir

Dans le cadre de sa démarche de responsabilité sociétale, le Pacte pour un Engagement sociétal, INTERBEV s’engage sur 4 enjeux majeurs qui sont :

1) la préservation de l’environnement,

2) la protection des animaux,

3) la juste rémunération des acteurs de la filière et attractivité des métiers

4) l’alimentation responsable.

La filière élevage et viande publie d’ailleurs à l’occasion du SIA son premier rapport RSO qui fait état de ses avancées sur chacun des enjeux.

Sur l’enjeu de protection des animaux, la filière élevage et viande s’engage à la garantir tout au long de leur vie. Pour cela, elle se dote d’outils d’évaluation du bien-être et de la protection des animaux à chaque maillon de la chaîne. L’objectif : établir un état des lieux des pratiques et mettre en place des leviers d’action pour toujours améliorer les conditions de vie des animaux.

C’est dans ce cadre qu’INTERBEV a publié le 24 février 2020 deux outils essentiels à sa démarche :

–        Le premier diagnostic interprofessionnel de la protection animale en centre de rassemblement (pour les bovins de plus de 8 mois) : Les fédérations de transport et de mise en marché ont élaboré un diagnostic de la protection animale en centre des rassemblement. Il est téléchargeable ici  et sera très prochainement adapté aux ovins et aux veaux.

Pour mieux s’approprier ce nouvel outil, certains professionnels envisagent de désigner dans leur centre un « référent bien-être et protection animale » ayant pour rôle d’animer la thématique dans l’entreprise.

–        La 2ème version du diagnostic interprofessionnel de la protection animale à l’abattoir (pour l’espèce bovine) : Fondé sur la réglementation et les guides de bonnes pratiques existants, une première version de ce diagnostic a été publiée en janvier 2019. Après plusieurs mois d’utilisation, un premier bilan et des concertations avec les parties prenantes, une nouvelle version voit le jour en 2020. Elle repose sur la généralisation du contrôle par des auditeurs tiers et experts de la protection animale, un système de notation plus complet et une gestion des actions correctives. Cette nouvelle version est téléchargeable ici.

Cet outil sera très prochainement adapté à la filière ovine.

 

À voir aussi

diam id id, quis, et, ut venenatis, sit