Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Modification génétique des animaux : le comité d’éthique Inra-Cirad-Ifremer-IRD donne son avis

Le Comité d’éthique commun Inra-Cirad-Ifremer (CE) a rendu en décembre dernier son avis sur l’utilisation des technologies d’édition du génome comme CRISPR-Cas9 à des fins de modification du génome des animaux par mutagenèse ciblée chez les animaux de rente et chez les animaux considérés nuisibles.

Concernant les animaux de rente, le CE souligne l’intérêt de ces méthodes pour faire progresser les connaissances ainsi que leur souplesse
et leur précision comparativement aux méthodes de génétique classique et de mutagenèse aléatoire. Toutefois, compte tenu du caractère finalisé de l’Inra, du Cirad et de l’Ifremer, il considère légitime de s’interroger sur l’application de ces connaissances et de ces méthodes pour améliorer le bien-être et la productivité des animaux d’élevage.

Le CE considère indispensable que le choix des applications agronomiques de l’édition de génome aux animaux d’élevage, terrestres et aquatiques, intègre la prise en compte d’un critère de pertinence sociale et d’adhésion de la société. Il souligne l’importance d’intégrer, dans les objectifs de sélection, des avantages procurés aux animaux d’élevage, aux consommateurs et à la société. Il recommande également aux trois organismes de recherche et aux équipes de recherche concernées d’améliorer l’intelligibilité du débat par la diffusion d’une information de qualité.

Pour en savoir plus : La modification génétique des animaux à l’épreuve de l’édition du génome

Source : Inrae.

À voir aussi