Les indications géographiques au centre d’une concertation entre experts du Cirad et de la FAO

Concilier viabilité économique et préservation du patrimoine naturel et culturel grâce à une approche territoriale des systèmes alimentaires. Telle est la proposition des 158 participants au dialogue indépendant sur les indications géographiques (IG) organisé en mai dernier par le Cirad et la FAO. Cette concertation a rassemblé des scientifiques, experts, professionnels de différentes filières et institutionnels de 51 pays. Objectif : fournir des propositions pour alimenter le débat lors du Sommet des Nations Unies sur les systèmes alimentaires, qui s’est déroulé le 23 septembre 2021.

Pour en savoir plus : Les indications géographiques : valoriser les spécificités des territoires pour des systèmes alimentaires plus durables

Source : Cirad