Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

La qualité des produits végétariens passée au crible par la CLCV

L’association CLCV (Consommation, logement et cadre de vie) vient de publier les résultats d’une enquête sur la qualité des produits végétariens et vegan.  Que contiennent-ils exactement ? D’où proviennent les ingrédients ? Sont-ils aussi sains qu’ils le prétendent ? Voici les principaux résultats de cette enquête menée sur 95 plats à base de végétaux (soja, légumes, légumineuses, céréales)*.

  • Les produits contiennent en moyenne 39 % d’ingrédients d’origine végétale, le reste des ingrédients étant de l’eau, des matières grasses, des additifs, etc. La CLCV note un écart important entre les galettes végétales qui en contiennent le plus (53 %) et les produits panés et imitations viande qui en contiennent beaucoup moins (respectivement 34 % et 30 %).
  • La grande majorité des produits (80 %) contient au moins un additif. La catégorie des imitations viande est la moins bonne avec en moyenne près de 2 additifs par produit. Suivent les produits panés et les galettes végétales, avec respectivement 1,7 et 1,1 additif en moyenne.
  • Le Nutri-score est encore peu présent (sur 18 % des produits), les produits de magasins spécialisés bio sont à la traîne (seulement 9 % des produits indiquent le Nutri-Score).
  • Sur la base des calculs réalisés par la CLCV, 83 % présenteraient un bon Nutriscore (A ou B), bien que 37 % des produits panés obtiennent la note de C ou D.
  • Un tiers des produits présente des mentions liées à l’origine mais seulement 40 % des produits contenant du soja indiquent son origine. La transparence sur l’origine du soja n’est pas la même selon les catégories : 78 % des galettes végétales indiquent l’origine, contre 38 % pour les imitations viande et 20 % seulement pour les produits panés.
  • Un tiers des produits étudiés ont des noms qui font référence à des denrées animales, comme « haché », « steak », « escalope »… et qui peuvent être trompeurs pour le consommateur si l’étiquetage des produits n’est pas assez clair.
  • Enfin, ces produits ne semblent pas à la portée de tous les budgets et présentent une faible corrélation entre le prix et la qualité nutritionnelle, la quantité d’ingrédients d’origine végétale, la quantité d’additifs et l’origine française du soja. Ainsi les galettes végétales sont les moins chères, en moyenne 14 €/kg alors qu’elles ont une meilleure qualité sur ces critères, tandis que les produits panés et les produits d’imitation viande sont tous les deux en moyenne à 16 €/kg (et ce quand un vrai steak coûte environ 10,5 €/kg).

* Relevé réalisé entre début avril et fin juin 2020 sur les drives de 16 enseignes de la grande distribution.

Pour en savoir plus : Alimentation : que valent les produits végétariens et végan ?

À voir aussi

accumsan Curabitur id mattis elit. mi, libero efficitur. venenatis Donec libero. venenatis,