Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Analyse du cycle de vie à l’abattoir et facteurs d’allocation pour les coproduits de la viande (Traduction)

Le partage des impacts environnementaux totaux entre les différents produits d’un système à sorties multiples est crucial dans une Analyse du cycle de vie (ACV). Les normes ISO recommandent des méthodes de subdivision, puis de substitution lorsque cela est possible. Parfois, des règles de répartition sont nécessaires. Elles consistent à répartir l’impact total entre les différents produits en proportion d’une valeur qui les caractérise. Elles peuvent être basées sur des paramètres physiques (tels que la masse, les protéines, la matière sèche, etc.). La valeur économique des coproduits peut également être utilisée comme valeur de substitution. Comme elles sont basées sur différents types de paramètres, les règles d’allocation peuvent conduire à des résultats très différents en matière d’impact environnemental. Il est alors difficile de parvenir à un consensus entre les parties prenantes, notamment dans le secteur de la viande.

MeatPart Tool, un projet développé avec le soutien d’Interbev

Pour faire avancer le débat, Chen et al. (2017) ont proposé une nouvelle méthode d’allocation basée sur des paramètres biophysiques. Adaptés des méthodes précédentes, ils proposent de répartir les impacts en proportion de l’énergie nécessaire à la croissance, au maintien et à l’activité de chaque tissu. La méthode a été jugée scientifiquement viable, mais aussi particulièrement difficile à appliquer en raison de la quantité de données nécessaires et de la complexité du modèle de calcul. Dans un projet récent développé avec le soutien d’Interbev, de l’Inrae et de l’Idele, un logiciel gratuit : Meatpart Tool. Son objectif : permettre de calculer facilement les facteurs d’allocation biophysiques ainsi que les facteurs de masse et économiques afin d’effectuer des comparaisons équitables. Les chercheurs ont également recueilli des données pour créer un ensemble de facteurs d’allocations massiques, économiques et biophysiques pour une large gamme de bœuf (132 individus), de veau (54 individus) et d’agneau (14 individus) au stade de l’abattage. Cet article fournit à la fois des données primaires et des facteurs d’attribution calculés.

Référence : Le Féon S, Aubin J, Gac A, Lapasin C, Wilfart A. Allocation factors for meat coproducts: Dataset to perform life cycle assessment at slaughterhouse. Data in brief, Dec 2020; 33: 106558. (PDF en libre accès)

Voir aussi la description du MeatpartTool par l’INRAE.

À voir aussi

diam et, Phasellus leo. libero at ut justo porta.