Les filières animales françaises face à la crise de Covid-19

Deux ans après la crise sanitaire, la revue INRAE – Productions Animales dresse un état des lieux de trois filières françaises : lait de vache, viandes et secteur équin. Dans chaque cas, les auteurs analysent la situation avant la crise, rappellent les grandes tendances à l’œuvre et détaillent les effets de la pandémie. Les filières lait et viandes ont été essentiellement confrontées à une crise de la demande, mettant à l’épreuve leur réactivité et leur résilience. La filière bovins viande a vu se constituer un surstock de jeunes bovins initialement destinés à l’Italie et à la Grèce. En même temps, la demande en vaches a été stimulée par la consommation à domicile, plus axée sur l’origine France que la restauration qui s’approvisionne davantage à l’étranger.

Référence : Chatellier V, Cadudal F, Chotteau P, Duflot B, Heydeman, P. Les filières animales françaises face à la pandémie de Covid-19. INRAE Productions Animales 2022, 35(1) :21–42.

En savoir plus : Les filières animales françaises face à la pandémie de Covid-19

Source : Centre d’études et de prospective du ministère de l’Agriculture et de la souveraineté alimentaire