Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Les projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE), moteurs d’une agriculture durable

À l’issue des Assises de l’eau, qui se sont achevées le 1er juillet 2019, le Gouvernement s’est fixé l’objectif de faire aboutir au moins 50 projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) d’ici 2022, et 100 d’ici 2027.

En effet, face au changement climatique, l’agriculture doit pouvoir sécuriser son accès à la ressource en eau et en améliorer la gestion. L’agriculture est l’un des secteurs particulièrement exposés au changement climatique et à la récurrence des sécheresses. Réduire sa vulnérabilité de manière durable, dans une gestion raisonnée et partagée de la ressource avec l’ensemble des usages, oblige à considérer tout l’éventail des solutions possibles.

En outre, la résilience de l’agriculture passe par une transformation en profondeur des pratiques agricoles, dans le cadre de la transition agro-écologique. Au-delà des leviers sur la demande en eau, de nouvelles ressources doivent également pouvoir être mobilisées dans le respect de la fonctionnalité des écosystèmes aquatiques.

Répondre à ces enjeux suppose de prendre en compte les attentes de l’ensemble des usages et, pour ce faire, d’élaborer un cadre facilitant un dialogue ouvert et constructif.

Pour en savoir plus : Les projets de territoire pour la gestion de l’eau (PTGE) au service d’une agriculture durable.

Source : Alim’Agri.

À voir aussi