Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Indicateurs de suivi et d’amélioration du bien-être animal en élevage bovin

Les filières bovins viande et lait, au travers de leurs interprofessions INTERBEV et CNIEL, ont souhaité travailler sur une base commune d’indicateurs de bien-être animal permettant de proposer aux éleveurs et aux filières un outil socle (via la Charte des Bonnes Pratiques d’Elevage) pour objectiver et garantir le respect du bien-être animal en élevage, et apporter des éléments de réassurance aux consommateurs et citoyens.

Cet outil servira de support d’évaluation pour les éleveurs de bovins allaitants et de bovins laitiers, dans l’objectif d’identifier leurs axes de progrès et de les intégrer dans le fonctionnement de leur exploitation. Pour atteindre cet objectif final, les travaux conduits se sont appuyés sur les définitions et principes de l’OIE (Organisation Mondiale de la Santé Animale) considérés comme références (code terrestre Chapitre 7.1), ainsi que sur l’expertise technique et scientifique des membres de groupes de travail. Cela a permis de co-construire une liste d’indicateurs pour l’évaluation et l’amélioration du bien-être des bovins destinés à la production de viande ou à la production laitière, qui pourra servir de base de diagnostic aux éleveurs et techniciens d’élevage. Sur la base de la bibliographie, de tests en élevages et d’entretiens avec des éleveurs, chaque indicateur a été ensuite décliné en mesures sur l’animal (autant que faire se peut) ou sur l’environnement de vie des animaux.

La liste finale comprend les indicateurs liés au confort de l’animal, aux blessures et maladies, à la mortalité, à la gestion des pratiques douloureuses et de reproduction, à l’alimentation, à l’ambiance générale et à la relation homme-animal. Ce référentiel collectif et partagé complète les stratégies élaborées dans le cadre des concertations des filières et pourra évoluer ultérieurement via des recherches et innovations.

Source : Viandes & Produits carnés.

À voir aussi