Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Biosécurité en élevage bovin vis-à-vis de la tuberculose en France : revue des facteurs de risque de contamination des élevages et des mesures de prévention disponibles

Dans son Bulletin épidémiologique de juillet 2018, l’Anses publie une revue des facteurs de risque de contamination et des mesures de prévention disponibles dans les élevages français en matière de tuberculose.

L’augmentation du nombre de foyers de tuberculose bovine depuis 2005 menace  le statut officiellement indemne de la France. Si des efforts ont été faits sur la surveillance et la lutte, ils doivent être complétés par la mise en œuvre de mesures visant à prévenir la contamination des élevages indemnes et la dissémination à l’intérieur de et à partir des élevages infectés.

Des études scientifiques françaises et internationales ont permis d’identifier plusieurs facteurs de risque de contamination des élevages comme les contacts directs et indirects entre  troupeaux et avec la faune sauvage, ainsi que les mouvements d’animaux.

Face à ces facteurs, certains pays, dont l’Angleterre et l’Irlande, promeuvent la mise en place de mesures de biosécurité, et en ont évalué l’efficacité. La plupart des évaluations réalisées concernent des mesures visant la faune sauvage, bien que de nombreuses mesures et bonnes pratiques ciblent également d’autres facteurs de risque.

Les connaissances fournies par ces  études pourraient permettre d’appuyer les recommandations faites aux éleveurs bovins en France.

Source : Anses.