Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
15 décembre 2020

Préparation sanitaire des broutards

INTERBEV a comme objectif de lutter contre l’antibiorésistance en limitant l’usage des antibiotiques en élevage. La préparation sanitaire des broutards chez les éleveurs naisseurs permet non seulement de limiter l’utilisation d’antibiotiques chez les engraisseurs mais également de renforcer les performances dans les ateliers d’engraissement.

Le cahier des charges interprofessionnel « Préparation sanitaire des broutards » s’applique aux bovins mâles et femelles vendus vifs et destinés à l’engraissement. Il s’adresse aux éleveurs et aux opérateurs de la mise en marché désirant mettre en place une filière d’animaux vifs couverts contre les trois principaux agents infectieux respiratoires rencontrés en atelier d’engraissement :

  • le Virus Respiratoire Syncytial Bovin (VRSB),
  • le Virus Para Influenza de type 3 (Pi3),
  • la Bactérie Mannheimia haemolytica.

Ce cahier des charges propose aux éleveurs naisseurs :

  • un cadre interprofessionnel garantissant aux acheteurs un niveau supérieur de préparation sanitaire des bovins destinés à l’engraissement,
  • une sécurité économique à la préparation sanitaire des broutards. Le premier acheteur s’engage à prendre en charge le coût de préparation des broutards commandés dans le cadre de cette démarche.

Il garantit par ailleurs aux engraisseurs les moyens mis en œuvre pour assurer une bonne préparation des broutards achetés dans le cadre de cette démarche.