Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Améliorer la qualité de l’eau pour éliminer les diarrhées des veaux

Région : Normandie
Maillon(s) : Élevage
Espèce(s) : Bovin

Charles Doute élève 45 vaches de race Salers dans l’Orne. Les vêlages sont organisés sur 2 périodes : la première à l’automne, la seconde au printemps. Dans ce 2ème cas, les veaux nés ont commencé à déclarer des diarrhées récurrentes. L’éleveur a alors travaillé sur les conditions de logement des animaux, leur alimentation et la minéralisation du troupeau, mais le problème des diarrhées n’a pas été résolu. Il s’est alors penché sur la qualité de l’eau d’abreuvement, et a réalisé des analyses chimiques de l’eau, qui ont révélé la présence de bactéries coliformes importantes et un taux élevé de bactéries anaérobies sulfatoréductrices. Charles s’est alors doté d’une installation de traitement de l’eau au peroxyde d’hydrogène, qui lui permet d’assainir son eau et de diminuer les diarrhées de ses veaux. Au vu de son profil en minéraux, le peroxyde d’hydrogène est plus efficace que l’utilisation du chlore (majoritairement utilisé dans l’assainissement des eaux d’abreuvement d’élevage).

L’achat d’une pompe doseuse, installée sur un ballon de réserve de 1000L, a nécessité un investissement de 1500€ à 2000€. Un nouveau réservoir pression a également été installé, afin de réguler la pression de l’eau autour de 3-4 bars. L’entretien de l’installation coûte environ 150€ tous les ans ou tous les 2 ans, et se résume à changer le bidon de peroxyde d’hydrogène lorsqu’il est vide et à remplacer des clapets.

Quels intérêts vis-à-vis des enjeux sociétaux ?

  • Réduction significative des diarrhées des veaux
  • Amélioration de la qualité de l’eau donnée aux animaux
  • Amélioration de leur bien-être
leo. lectus tristique id libero nec