Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
31 décembre 2015

TTIP (Accord de libre-échange UE – Etats-Unis)

INTERBEV présente aux négociateurs européens ses études d’impacts et propositions

La Commission européenne poursuit ses négociations avec les Etats-Unis, en vue d’aboutir à un accord de libre-échange concernant tous les secteurs économiques et les services, au cours des prochains mois.

Ces négociations font peser une menace sans précédent sur la filière viande bovine française : au vu des conditions de production de viandes bovines aux Etats-Unis – élevage dans de gigantesques fermes-usines comportant 30 000 bêtes en moyenne, engraissées au maïs OGM, aux antibiotiques et aux farines animales -, c’est un véritable fossé de compétitivité qui sépare les viandes françaises de viandes américaines.

C’est pourquoi INTERBEV se bat, auprès de la Commission européenne, pour que soit prise en compte – et dénoncée ! – cette opposition de modèles, en vue de protéger son secteur, ses emplois, ses savoir-faire et respecter les exigences des consommateurs.

L’interprofession a récemment présenté aux négociateurs européens, à Bruxelles, 2 études d’impact du TTIP :

  • sur l’emploi dans la filière viande bovine française. Ce sont 50 000 emplois à temps plein, dont 25 à 30 000 emplois d’éleveurs qui sont directement menacés par la concurrence déloyale des viandes américaines.
  • et sur le modèle d’élevage français. Demain, comment nos exploitations familiales, comportant 50 vaches en moyenne, disposant d’un hectare d’herbe pour se nourrir, pourraient-elles continuer à exister face à ces gigantesques usines à viandes ?

d5535e93edcd722d3ca210342cec4bd2?????????????????????????????