Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
31 août 2014

Projet de loi relatif à la transition énergétique

INTERBEV demande à la Ministre de l’Ecologie et aux parlementaires de tenir compte de la spécificité de l’élevage de ruminants.

Dans le cadre de l’examen à l’Assemblée Nationale du Projet de loi relatif à la transition énergétique pour la croissance verte, INTERBEV a alerté le gouvernement et les parlementaires sur les risques d’une inclusion du méthane entérique, c’est-à-dire produit naturellement par la digestion de l’herbe et des fourrages par les ruminants, dans les futures politiques nationales de réduction des émissions de gaz à effets de serre. Les émissions de méthane entérique par les ruminants sont en effet liées à une activité particulièrement vertueuse sur le plan environnemental : la valorisation de l’herbe par l’élevage est à l’origine du façonnage et de l’entretien de plus de 10 millions d’hectares de prairies qui constituent les principaux puits de carbone de notre territoire.

Lire le courrier :

Courrier sur la transition énergétique envoyé à Ségolène Royal le 11 septembre 2014 – Par INTERBEV


a3f914038dd74d1c9405a08d91d8b0f8uu