Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
26 septembre 2019

Les Viandes de Bœuf Label Rouge

Développer les Viandes de Bœuf Label Rouge : les professionnels s’engagent pour offrir une viande de bœuf plus qualitative, plus responsable et plus durable

Dans son plan de filière élaboré fin  2017 suite aux Etats Généraux de l’Alimentation, la section bovine d’INTERBEV a fait du développement des signes officiels de qualité un axe stratégique majeur.

Cette ambition reflète la volonté de l’ensemble des familles de l’interprofession de définir une stratégie collective visant à créer de la valeur en répondant mieux aux attentes des consommateurs et à assurer une juste rémunération de chaque acteur et en particulier des éleveurs.

Le choix des Viandes de Bœuf Label Rouge s’est imposé naturellement : qualité organoleptique supérieure et respect de considérations sociétales élevées, crédibilité d’un cahier des charges public, démarche certifiée et contrôlée, potentiel de production important avec déjà 15 000 exploitations qualifiées, et surtout un logo parmi les mieux connus du consommateur. Les atouts du Label Rouge sont clairs !

Ce mouvement de fond enclenché par la filière bovine constitue un engagement fort pour faire des Viandes de Bœuf Label Rouge un repère attractif pour les consommateurs et valorisant pour chaque acteur de la filière.

Pour accompagner cette promesse de qualité renforcée, l’interprofession bovine travaille sur tous les leviers :

UN CAHIER DES CHARGES RÉNOVÉ pour porter l’offre supérieure des Viandes de Bœuf Label Rouge : les professionnels de la filière, en lien avec Fil Rouge qui fédère les ODG (Organismes de Défense et de Gestion) ont proposé à l’INAO des évolutions pour mieux répondre aux attentes des consommateurs :

  • Minimum de 80 % d’autonomie alimentaire de l’exploitation,
  • Alimentation des animaux du troupeau sans OGM et sans huile de palme,
  • Pas de traitement antibiotique pendant les 4 derniers mois de la vie de l’animal,
  • Anesthésie et/ou analgésie en cas d’écornage ou de castration des animaux,
  • Intégration progressive d’un outil d’évaluation du bien-être animal en élevage.

Les conditions de production communes en application, définissant les critères minimaux que doivent respecter les cahiers des charges Label Rouge, sont disponibles sur le site de l’INAO. Les nouvelles règles seront publiées à l’automne 2019, à l’issue de la période réglementaire de consultation.

UN APPROVISIONNEMENT SÉCURISÉ grâce à la contractualisation des animaux et de la viande, qui vous garantit un vrai niveau de services et donne de la visibilité aux acteurs sur les commandes (volume et prix) :

– Pour en savoir plus sur la contractualisation – rendue obligatoire pour toute transaction commerciale de Viandes de Bœuf Label Rouge -, cliquez ICI pour consulter l’accord interprofessionnel définissant les règles de contractualisation ;

– Egalement disponible pour accompagner les opérateurs économiques, un guide pratique de la contractualisation : non contraignant et très opérationnel, ce guide détaille les clauses obligatoires ou facultatives dans un contrat et propose des exemples de clauses que les cocontractants pourront ensuite adapter selon leurs besoins.

LE LANCEMENT D’UNE COMMUNICATION « LE PLAISIR DE MANGER MIEUX » pour donner de l’ampleur et de l’attrait au segment de marché des Viandes de Bœuf Label Rouge :

  • avec, dans un premier temps, l’information et l’accompagnement des distributeurs, acteurs clés de ce changement, afin que qu’ils soient plus nombreux à proposer des Viandes de Bœuf Label Rouge à leurs clients. Les magasins engagés en Viandes de Bœuf Label Rouge bénéficieront d’un soutien renforcé pour les aider dans leur effort de mise en avant : matériels PLV pour baliser l’offre de façon qualitative, aide à la communication, animations dégustations, animations en présence d’éleveurs…
  • puis, à compter du 18 novembre, avec le déploiement d’une grande campagne en radio et presse, pour en faire connaître tous les atouts aux consommateurs : animaux élevés dans le respect des cycles saisonniers (au pâturage dès que le temps le permet, mise à l’abri dans des étables adaptées à leurs besoins lorsqu’il fait mauvais), alimentation 100% végétale avec de l’herbe, du foin et de céréales produits à 80% sur la ferme, éleveurs attentifs et formés au bien-être de leurs animaux, durée de maturation de la viande minimum de 10 jours, tests consommateurs pour garantir la supériorité gustative des produits… Autant de critères qui font que « si le plaisir est là», ce n’est pas par hasard !

Vous êtes éleveur ou distributeur et souhaitez en savoir plus sur les Viandes de Bœuf Label Rouge ? N’hésitez pas à prendre contact avec :

  • Votre commercial habituel, qui saura vous renseigner sur les modalités d’approvisionnement ;
  • Ou avec les représentants des différentes démarches Label Rouge : cliquez ICI pour découvrir la liste des Labels existants, en fonction des régions et des traditions d’élevages, et pour trouver toutes leurs coordonnées.