Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
11 décembre 2019

Accord interprofessionnel relatif au classement et au contrôle de la couleur des carcasses de veaux en abattoirs soumis à extension

Les pouvoirs publics ont souhaité se désengager du contrôle du classement de la couleur des carcasses de veaux en abattoirs. Néanmoins, les professionnels de la filière ont réaffirmé que la couleur restait un critère de classement à maintenir, et qu’un contrôle collectif de ce classement devait être mis en place. INTERBEV Veaux a donc souhaité établir un accord interprofessionnel fixant les conditions de classement et de contrôle de la couleur des carcasses de veaux. Le Comité Directeur d’INTERBEV du 11 décembre 2019 a approuvé la demande d’extension de cet accord, validé préalablement par la Section Veaux d’INTERBEV.

Cet accord a pour objectif de maintenir l’obligation du classement de la couleur dans un cadre interprofessionnel, pour tous les abattoirs qui traitent plus de 2000 veaux par an. Il confie à NORMABEV le suivi du classement de la couleur des veaux à partir du 01/04/20, en remplacement des contrôles officiels actuellement en vigueur. Il repose sur une obligation de résultats : aucun outil ou méthode de classement n’est rendu obligatoire, mais le dispositif de contrôle a vocation à être incitatif quant à l’utilisation du chromamètre pour classer la couleur des carcasses.

Les principes suivants ont été validés par la Section Veaux :

  • Le seuil déclenchant un contrôle obligatoire a été fixé à 2000 têtes abattues par an, soit 71 sites représentant 95% des volumes abattus. A noter qu’un site abattant moins de 2000 têtes par an pourra demander à être contrôlé pour classer la couleur.
  • Fréquence des contrôles (pour les sites équipés de chromamètres, la fréquence des contrôles est divisée par 2) :
    – 8 contrôles / an pour les sites abattant plus de 5000 veaux par an (34 sites)
    – 4 contrôles / an pour les sites abattant entre 3000 et 4999 veaux (18 sites)
    – 2 contrôles / an pour les sites abattant entre 2000 et 2999 veaux par an (19 sites)
  • Le financement du contrôle est assumé à parts égales entre les éleveurs ou les intégrateurs (les propriétaires des veaux) d’une part, et les abatteurs de l’autre. Les montants seront facturés aux abattoirs par NORMABEV à compter du 1er avril 2020 :
    – Part éleveurs ou intégrateurs (propriétaires des veaux) = 6 centimes par veau,
    – Part abatteurs = 190€ par visite de contrôle.