Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Apport en fer héminique, capacité antioxydante de l’alimentation et risque de cancer colorectal

Selon cette étude épidémiologique réalisée à partir des données de la cohorte  de femmes françaises E3N, les apports en fer héminique seraient associés à l’augmentation du risque d’adénome colorectal et du côlon (HR=1.36 et 1.49). Selon les données observées, les apports en fer, qu’ils soient héminique nitrosylés et non nitrosylés, sont associés à une augmentation des risques d’adénomes proximal et distal. Une relation dose-réponse a par ailleurs été observée entre le ratio « fer héminique et capacité antioxydante » de l’alimentation et l’augmentation du risque d’adénome colorectal. Source :Heme Iron Intake, Dietary Antioxidant Capacity, and Risk of ColorectalAdenomasin a Large Cohort Study of French Women. Bastide N, Morois S, Cadeau C, Kangas S, Serafini M, Gusto G, Dossus L, Pierre FH, Clavel-Chapelon F, Boutron-Ruault MC. Cancer Epidemiol Biomarkers Prev. 2016 Jan 28.  

Article 34/59 du dossier "Viande, alimentation et cancer"

Accéder au dossier

Contact Info-Veille Scientifique