Actualités - 24 septembre 2021

Retour sur la conférence « Viandes Bio et loi EGAlim » au SPACE 2021

La filière viandes bio était présente jeudi 16 septembre sur le SPACE à l’occasion d’une conférence visant à informer sur les solutions pour introduire davantage de viandes bio dans les menus de la restauration collective dans la cadre de la loi EGAlim. L’une des mesures portées par cette loi vise à atteindre un taux d’approvisionnement de 50 % de produits durables et de qualité, dont 20 % de produits issus de l’agriculture biologique en restauration collective publique, d’ici le 1er janvier 2022. Sa promulgation en 2018 a créé un réel sursaut. Les tonnages de viandes bio vers la restauration hors-domicile ont fortement progressé pour atteindre 4 085 tonnes [toutes espèces confondues] en 2019, soit 8 % de l’offre.

 

En France, 86 % des établissements scolaires proposent des produits bio et 45 % d’entre eux introduisent de la viande bio dans leurs menus 1. De leur côté, les opérateurs s’organisent en amont pour répondre aux demandes en quantité et en régularité sur tout le territoire, et ce, à des coûts de plus en plus ajustés grâce aux économies d’échelle liées au développement de la filière.

 

Néanmoins, 81 % des établissements estiment que l’achat de viandes bio a engendré un surcoût. En conséquence, pour accélérer le déploiement de ces gammes en RHD, les acteurs de la filière proposent différents leviers de compensation tels que l’élaboration de recettes variées utilisant différents morceaux pour favoriser l’équilibre-matière, la réduction du gaspillage alimentaire, la limitation de l’achat des produits ultra-transformés et le recours à des cuissons lentes permettant de minimiser les pertes de matière.

 

1Mesure de l’introduction des produits bio en restauration collective – Agence Bio – Édition 2019