Actualités - 2 juillet 2021

Point d’actualité sur la gestion de la FCO

Les accords bilatéraux qui encadraient les exigences FCO pour les envois vers l’Italie et l’Espagne ne sont plus valides depuis l’entrée en vigueur de la LSA, le 21 avril dernier. De nouvelles modalités dérogatoires peuvent être accordées par l’Etat membre destinataire à l’ensemble des autres Etats membres (modalités définies actuellement par l’Italie et l’Espagne, mais aussi la Belgique, le Luxembourg, l’Allemagne, les Pays-Bas, et le Portugal). Les conditions d’introduction finalement retenues par l’Italie et l’Espagne dans ce nouveau cadre sont très proches des accords bilatéraux qui prévalaient jusqu’à présent.

En ce qui concerne l’Italie, il est toujours possible d’envoyer les animaux >90j vaccinés uniquement contre le BTV 8 depuis 10 jours après la 2ème injection.

L’Espagne procède en 2 temps :

  • Du 21 avril au 31 août, maintien de la possibilité d’envoyer des animaux >70j non vaccinés en procédant à une désinsectisation pendant 14 jours suivi d’un test PCR négatif.
  • A partir du 1er septembre, la vaccination BTV 4 et 8 devient obligatoire pour les animaux >70 jours. Ces animaux devront être vaccinés depuis 10 jours après la 2ème injection.

Les veaux <70 jours pourront continuer à partir s’ils ont subi une désinsectisation pendant 14 jours, suivie d’un test PCR négatif, ou s’ils sont nés d’une mère vaccinée (immunité installée avant mise-bas), sans obligation de vaccination de la totalité du cheptel d’appartenance.

Les opérateurs de la filière doivent donc anticiper cette obligation de vaccination pour les animaux >70 jours envoyés en Espagne à partir du 1er septembre.

Par précaution et pour éviter de pénaliser certains marchés, notamment pays tiers, INTERBEV appelle à favoriser, pour les animaux adultes, les conditions générales qui sont valables quelle que soit la destination : vaccination BTV 4 et 8 depuis plus de 60 jours avant envoi.