Actualités - 7 avril 2021

Loi EGalim et Viandes Bio en restauration scolaire

Objectif : Apporter des solutions concrètes pour s’approvisionner efficacement en viandes bio et les intégrer dans les menus.
Dans le cadre de la mise en œuvre de la loi EGalim, les approvisionnements durables et de qualité doivent être privilégiés en restauration collective publique : 50% de produits sous signes officiels de qualité (SIQO), dont 20% de bio d’ici 2022.

La filière Viandes Bio s’est structurée, organisée et mobilisée pour atteindre l’objectif de cette loi, et répondre à la demande toujours plus forte des consommateurs français et des élus de trouver plus de produits locaux, bio et de qualité dans les cantines.

Mais, en pratique, l’intégration de ces produits en restauration scolaire peut se révéler complexe, en particulier pour la viande.

C’est pourquoi, la Commission Bio d’INTERBEV favorise de longue date la connaissance réciproque entre la filière et ses clients, en organisant ou participant à des rencontres, colloques, conférences, salons. Elle a innové en organisant un temps d’échanges le 7 avril dernier, afin d’apporter des solutions concrètes pour s’approvisionner efficacement en viandes bio et les intégrer dans les menus.
Avec près de 250 professionnels de la restauration scolaire présents, ce webinaire est un succès. Sont intervenus lors de celui-ci :

  • Julien Denormandie – ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation
  • Dominique Langlois – président d’INTERBEV
  • Philippe Sellier – éleveur de bovins bio et président d’INTERBEV BIO
  • Luc Mary – directeur général de SICABA
  • Antoine Massenet – président de Quadrature Restauration
  • Julien Algouy – responsable de la restauration de la commune de Millau
  • Jean-François Deglorie – animateur technique d’INTERBEV BIO
  • Cécile Lahaie – responsable RHD de l’Agence Bio
  • Paul Ariès – politologue, spécialiste de l’alimentation

Les intervenants ont mis en avant l’importance de la concertation, de l’anticipation et de la planification.

Ils ont également partagé des solutions concrètes qui ont montré leur efficacité :

  • une bonne définition des produits en amont,
  • le respect des saisons et de l’équilibre-matière,
  • le recours à la cuisson basse-température et/ou de nuit,
  • la mixité frais/surgelé,
  • les nouvelles découpes,
  • la formation des équipes de cuisine…

Le replay du webinaire est désormais disponible en cliquant ICI.