Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Actualités - 5 juillet 2019

RHD // INTERBEV, partenaire du projet « Repas à l’hôpital »

INTERBEV est partenaire, aux côté d’Interfel et du CNIEL, du projet « Repas à l’hôpital » piloté par Restau ’Co, en lien avec trois Ministères : Santé (principal financeur du projet), Agriculture et Transition écologique. Ce projet vise à construire une nouvelle offre alimentaire, en intégrant les aspects économiques, sociétaux et environnementaux pour « remettre le patient au cœur du repas à l’hôpital ». Une expérimentation est menée en réel, sur trois sites hospitaliers volontaires, situés dans les régions Ile de France, Bourgogne-Franche Comté et Hauts de France. Un comité technique accompagne ces établissements pour améliorer la prestation de restauration, de l’achat au service du repas, avec comme objectifs de réduire le gaspillage alimentaire ; diminuer le pourcentage de patients dénutris ; décloisonner ; satisfaire les attentes du patient et améliorer l’image de la restauration à l’hôpital.

La seconde réunion plénière s’est tenue le 1er juillet à l’Assemblée Nationale, sous la présidence du député Frédéric Descrozaille, pour présenter les résultats du diagnostic de terrain mené début 2019 sur chaque site. Il en ressort plusieurs «  nouvelles offres » à travailler dans la phase d’expérimentation qui démarre en septembre :

  • Proposer un restaurant type self aux patients autonomes pour leur permettre d’être acteurs de leur choix alimentaires
  • Proposer un choix à la carte, comme au restaurant, pour les repas des patients en ambulatoire
  • Construire une offre complémentaire pour un dîner moins copieux mais de meilleure qualité nutritionnelle en EHPAD
  • Proposer des repas adaptés aux demandes spécifiques des services de soins palliatifs et Alzheimer
  • Organiser un déjeuner qualité dans une unité de soins pour valoriser et améliorer la prestation de restauration et décloisonner les services
  • Développer l’achat de denrées de qualité et durable en lien avec la loi EGALIM.

Les trois comités régionaux INTERBEV des régions concernées sont associés au projet pour apporter, on l’espère dès la rentrée, un accompagnement technique et concret en réponse aux besoins des sites hospitaliers et en lien avec les plans de filières et les enjeux sociétaux :  conseils en matière de sourcing et d’achats (labels, diversités de morceaux/recette, etc.) présentation des outils RHD d’INTERBEV et toute autre action favorable à la lutte contre le gaspillage, l’amélioration de la qualité organoleptique des viandes servies tout en limitant les coûts (cuisson basse température, etc.).