Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Actualités - 10 octobre 2017

Retour sur la 26ème édition du Sommet de l’Elevage

Le Sommet de l’élevage qui s’est tenu près de Clermont-Ferrand du 4 au 6 octobre, signe une édition 2017 exceptionnelle à tous les niveaux. Avec 93 000 visiteurs (vs 88 000 en 2016), le SOMMET ancre son positionnement dans la cour des grands salons, incontournable au niveau européen et disposant d’une résonance de plus en plus forte au plan international. 1 463 exposants, dont 300  étrangers de 32 pays présents, soit +11% par rapport à 2016 ; 4 500 visiteurs internationaux de près de 90 pays, soit une progression de 12,5%.

Le stand INTERBEV « La Filière Viande & Vous » a séduit par sa nouvelle scénographie ainsi que la nouvelle formule de l’espace d’animation, qui ont attiré de nombreux visiteurs venus tester leurs connaissances sur la Présentation, la Pesée, le Classement et le Marquage des bovins, les accords interprofessionnels, la filière et ses démarches ainsi que les enjeux sociétaux, inscrits dans leur quotidien. L’information sur l’accessibilité en ligne des données d’abattage mais également de saisies des viandes a suscité l’intérêt des éleveurs donnant lieu à nombreux échanges. Près d’une trentaine de démonstrations leur ont été faites au cours des 3 jours contre une vingtaine en 2016.

Côté Commerce Extérieur :
Une 7ème édition très encourageante pour les Rencontres Internationales Viande et Elevage de Cournon

INTERBEV a reçu, avec l’aide de ses fédérations nationales, de ses comités régionaux et des entreprises exportatrices, 3 délégations venant d’Algérie, de Tunisie et d’Iran. Les invités (représentants des ministères et acheteurs de bétail et de viande) ont pu visiter un centre d’allotement puis deux élevages extrêmement performants en races allaitantes (Limousine et Charolais / Aubrac).

Un bilan globalement positif et encourageant : la Tunisie, qui semble peu ouverte aux importations de bétail (ralentissement du tourisme), le semble davantage pour la viande. L’Algérie demeure très ouverte aux échanges puisqu’elle est un partenaire historique de la France avec environ 45 000 têtes de bétail importées en 2016. L’Iran, quant à lui, pour sa seconde participation à nos rencontres, a été convaincu par le système d’élevage allaitant français, jusqu’alors inconnu dans son pays, ainsi que par la qualité sanitaire et gustative de nos produits. Des envois prochains sont attendus.

Colloque Filière Bovine : Un panorama des exports de la France

Près de 220 personnes ont assisté à la conférence organisée par la commission Commerce Extérieur d’INTERBEV jeudi 5 octobre. L’Institut de l’élevage a détaillé l’évolution contrastée des volumes de consommation en Europe. Entre l’Italie qui diminue ses imports de viande au profit des broutards, et la Grèce touchée par la crise, l’Allemagne se distingue par une hausse de sa consommation ces dernières années.

Durant la table-ronde sur la Méditerranée, M. Benallal, PDG de la société publique algérienne ALVIAR et M. Ben Ameur, PDG de la société publique tunisienne Ellouhoum, ont expliqué les mécaniques de leur marché : croissance de l’engraissement en Algérie, marché rétréci en Tunisie.

Carole Ly, l’ancienne conseillère agricole de l’ambassade de France en Chine, a évoqué quant à elle les nombreuses étapes à venir pour exporter vers la Chine. Il sera nécessaire de montrer aux Chinois, après l’ouverture, que tous les efforts faits n’ont pas été vains en exportant des volumes significatifs.

7 journalistes ont également assisté au colloque international d’INTERBEV. Parmi ces derniers, des journalistes d’Agrapresse, Ouest France, Les Marchés mais aussi Pleinchamps.com, Réussir Bovins Viande, l’Union du Cantal et La Tribune. A date, deux premières retombées sont parues : un premier article publié dans le magazine la Tribune – Les Acteurs de l’Economie où il est fait mention des visites terrain organisées avec les délégations d’Algérie, d’Iran et de Tunisie. Le panorama des échanges commerciaux est également mentionné. Par ailleurs, Agrapresse a également fait un retour sur « plusieurs années d’export dans la filière bovine »  titrant son article « la France, grande exportatrice de broutards ».

Côté Viande Bio : une approche responsable de la production, clé de la réussite de la Viande Bio

La commission Bio d’INTERBEV organisait jeudi 5 octobre une conférence autour, entre autres, de la distribution de la viande bio et de l’intérêt pour la filière d’avoir une approche responsable de sa production. Après un constat chiffré du marché, les entreprises SICABA (Société d’Intérêt Collectif Agricole de Bourbon l’Archambault), spécialisée dans l’abattage des viandes sous signe officiel de qualité, UNEBIO (Union des Eleveurs Bio), dont l’activité principale est dédiée à la mise en œuvre du marché des viandes bio, et SCA Le Pré Vert, qui s’occupe de la commercialisation de ce type de viandes, ont témoigné de leur relation vertueuse avec leurs partenaires-distributeurs.

Retrouvez les interventions faites lors de la conférence sur le site web : http://www.produitslaitiersetviandebio.com/

L’édition 2018 du Sommet de l’élevage se déroulera les 3, 4 et 5 octobre 2018 !

7c6a86c6f1256d67d051a6e73744324fJJJJJJJJJJJ