Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Actualités - 7 novembre 2017

INTERBEV Ovins obtient de nouveaux cofinancements

INTERBEV Ovins a obtenu des cofinancements européens pour mener une campagne de 10 millions d’euros visant à soutenir la filière ovine en  stimulant la consommation d’agneau au cours des trois prochaines années.

Cette campagne est une initiative de la France (INTERBEV Ovins), de l’Angleterre (AHDB) et de l’Irlande (BORD BIA). Elle sera déployée dans 4 pays européens (France, Irlande, Royaume-Uni et Allemagne). INTERBEV Ovins sera le coordinateur de cette nouvelle campagne.

Les objectifs que se sont fixés les 3 partenaires sont ambitieux. La campagne vise à donner l’envie d’essayer la viande d’agneau aux jeunes consommateurs de 25 à 35 ans, et s’attachera également à mettre en lumière les atouts environnementaux de la production ovine et l’importance de son maintien sur nos territoires.

Le programme global s’élèvera à 10 millions d’€ pour les années 2018, 2019 et 2020. INTERBEV Ovins, AHDB et BORD BIA investiront 2 millions d’euros en 3 ans et l’Union Européenne contribuera à hauteur de 8 millions.

Cette campagne viendra dans le prolongement du succès de la précédente opération « l’Agneau, Si Simple Si Bon », lancée en 2015 dans six pays européens, qui se termine en cette fin d’année 2017, et qui est déjà cofinancée conjointement par l’UE à hauteur de 7,7 millions d’euros.

Clin d’œil à Phil Hogan, le Commissaire européen à l’agriculture, et à John Brian, le Président du forum européen sur la viande ovine, tous deux irlandais, le nouveau financement a été dévoilé mardi 23 octobre à l’ambassade d’Irlande à Paris en présence du Premier ministre irlandais Leo Varadkar, le président du conseil d’administration d’AHDB Beef & Lamb, Adam Quinney, la représente de Bord Bia en France, Noreen Lanigan, et le président de la Section ovine d’INTERBEV, Maurice Huet.

Maurice Huet a déclaré: « Ce succès prouve qu’il est toujours possible de soulever des montagnes lorsque nous sommes unis. Les filières ovines de la France, du Royaume-Uni et de l’Irlande doivent s’adapter aux attentes des nouvelles générations de consommateurs. L’obtention de ces nouveaux cofinancements européens est la reconnaissance de l’importance de notre secteur et un signal positif lancé à tous les producteurs. »

Légende photo : 
De gauche à droite : Adam Quinney, Leo Varadkar, Maurice HUET, Noreen Lanigan

09eb825fb45f59f7a81a975098376de1""""""""""""""""""""""""""