Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Sociologie de l’alimentation

Trois chercheurs de l’Inra publient un ouvrage intitulé Sociologie de l’alimentation. Celui-ci propose une étude approfondie des grandes théories sociologiques sur l’alimentation et ses enjeux actuels. Il aborde l’alimentation sous l’angle de l’identité culturelle et de classe, de la réforme des consommations, des pratiques quotidiennes et de la socialisation au sein des ménages.

À la croisée des espaces domestique, politique et marchand, l’alimentation est un objet incontournable pour comprendre le fonctionnement et l’évolution des sociétés.

Elle occupe une place centrale dans l’économie, dans l’emploi du temps et le budget des ménages, dans l’administration sanitaire, dans la définition même des classes sociales ou des aires culturelles et dans les discours environnementaux.

Des acteurs publics, privés ou associatifs tentent par ailleurs d’orienter notre alimentation pour améliorer notre santé, sauvegarder l’environnement, ouvrir des débouchés commerciaux, promouvoir des valeurs éthiques ou valoriser la gastronomie française.  La sociologie de l’alimentation offre ainsi un regard original sur les inégalités économiques et sociales, l’éducation, la santé, l’environnement.

Les auteurs

  • Philippe Cardon est maître de conférences à l’Université de Lille 3. Membre du Ceries (Centre de recherche individus-épreuves-société) – Lille3 / Chercheur associé à l’unité Alimentation et sciences sociales – Inra. Il enseigne en licence et master de sociologie.
  • Thomas Depecker est chargé de recherche Inra en sociologie (unité Alimentation et sciences sociales).
  • Marie Plessz est chargée de recherche à l’Inra en sociologie (unité Alimentation et sciences sociales). Membre du Centre Maurice Halbwachs. Elle enseigne en master de sociologie.

Référence : Sociologie de l’alimentation. Editions Armand Colin – 240 pages, février 2019.

Source : Inra.

À voir aussi