Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

Rapport sur les priorités du Centre International de Recherche sur le Cancer pour 2015-2019

Ce rapport mis en ligne le 25 juin a examiné les différents facteurs de risques en relation avec l’apparition des cancers. Il les classe, selon plusieurs critères, comme à haute /moyenne/faible priorité. Les « Viandes rouges et viandes transformées (charcuteries, etc.) » font partie des 52 agents alimentaires, environnementaux ou d’hygiène de vie considérés comme hautement prioritaires. Au sujet des viandes, ce rapport déclare que plusieurs méta-analyses ont rapporté une petite augmentation (statistiquement significative) du risque de cancer colorectal avec les consommations élevées de viandes rouges et transformées. Les modes de cuisson pourraient expliquer cette relation (formation d’amines hétérocycliques ou d’Hydrocarbures aromatiques polycycliques carcinogènes lors des cuissons à haute température). Il souligne qu’informer sur les potentiels facteurs liés aux méthodes de cuisson serait peut-être plus utile qu’une information uniquement axée sur la consommation de viande. Source : WHO, IARC – IARC Monographs on the Evaluation of Carcinogenic Risks to humans, Internal report 14/002, Report of the Advisory Group to Recommend Priorities for IARC Monographs during 2015–2019, Lyon, 18-19 Avril 2014. http://monographs.iarc.fr/FR/News/index.php

Article 15/59 du dossier "Viande, alimentation et cancer"

Accéder au dossier

Contact Info-Veille Scientifique