Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

La viande est-elle sexy ?

Deux chercheurs australiens viennent de publier un article dans la revue Food Quality and Preference. Objectif de l’étude : évaluer si la motivation sexuelle des hommes influence leur préférence pour la viande.

De tout temps, la viande a représenté pour l’homme un moyen d’affirmer sa position, non seulement dans le groupe, mais aussi vis-à-vis des femmes en contribuant à asseoir son statut de partenaire potentiel. Dans cette étude, les chercheurs ont souhaité vérifier si le système de motivation sexuelle des hommes pourrait augmenter leur préférence pour la viande. En effet, lorsque ce système est activé, les hommes se comportent de manière à accroître leurs chances d’être perçu en tant que partenaire sexuel, par exemple en prenant plus de risques et en se montrant plus altruistes. Afin de valider cette hypothèse, les auteurs de ce travail ont réalisé trois études portant sur la consommation (étude 1) et les préférences (études 2 et 3) pour la viande.

Résultats : alors que le désir des hommes augmente leur appétence pour la viande, celui des femmes réduit leur goût pour la viande et leur niveau de consommation. Les chercheurs expliquent ce phénomène par le fait que les femmes suivent d’autres stratégies que les hommes pour se rendre désirables (beauté, santé…). Des résultats qui aident à mieux comprendre la manière dont les processus évolutifs façonnent les préférences alimentaires.

Référence : Chan EY, Zlatevska N. Is meat sexy? Meat preference as a function of the sexual motivation system. Food Quality and Preference, June 2019, 74 :78-87.

À voir aussi