Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

La consommation de produits animaux ne semble pas augmenter le risque cardiovasculaire chez les personnes âgées institutionnalisées

La consommation d’aliments d’origine animale (bœuf, porc, agneau, gibier, volaille, fruits de mer, œufs), dont les produits laitiers (lait, fromage, yaourt), est encouragée chez les personnes âgées. Ces aliments fournissent en effet des protéines ainsi que de nombreux nutriments (acides gras essentiels, Ca, Fe, Zn, vitamines A, D et B12) nécessaires à un vieillissement en bonne santé. Cependant, ces aliments contiennent également des graisses saturées dont l’excès est considéré comme nuisible à la santé cardiovasculaire, notamment en cas de déséquilibre oméga 6/oméga 3.

Cette étude conduite auprès de 226 résidents de 85 ans en moyenne conclut que la consommation de viande et de produits laitiers en quantités recommandées fournit les nutriments essentiels à ce type de population avec des effets limités sur le risque cardiovasculaire.

Référence : Liu Y, Poon S, Seeman E, Hare DL, Bui M, Iuliano S. Fat from dairy foods and ‘meat’ consumed within recommended levels is associated with favourable serum cholesterol levels in institutionalised older adults. J Nutr Sci. 2019 Mar 21;8:e10. doi : 10.1017/jns.2019.5. eCollection 2019.