Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Consultez les rubriques de l’espace presse :

CETA : INTERBEV dénonce l’incohérence du gouvernement et s’en remet aux parlementaires

Paris, le 25 octobre 2017 – Alors que le Premier Ministre a dévoilé, ce mercredi 25 octobre, ses propositions visant à « corriger » les imperfections du CETA tout en validant l’application de cet accord, INTERBEV, l’Interprofession Elevage et Viande, déplore le manque d’ambition et l’incohérence de ce plan. Elle dénonce l’entêtement du Gouvernement à mettre en œuvre cet accord, quitte à sacrifier la filière viande bovine française et discréditer les Etats Généraux de l’Alimentation. Elle compte désormais sur l’engagement des parlementaires afin d’assurer une cohérence des politiques publiques en refusant de ratifier le CETA.

Télécharger le fichier en format PDF

Contacts presse

Outils

Médiathèque
5e13866fefd6a0692411d9daea7aae8f//////////////////////////////