Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche

A l’abattage

Des conditions de travail réglementées (matériel, équipements, formations)

Déchargement des animaux

  • Les équipements et quais de déchargement sont adaptés à l’espèce et au gabarit des animaux.

Réception et hébergement des animaux

  • Les conditions d’hébergement des animaux sont définies : espaces suffisants en bouveries pour les animaux, équipements limitant le risque de blessures, les bruits stressants, la luminosité trop intense, conditions thermiques adéquates en bouverie (température et aération), accès permanent à une eau propre et à la nourriture si l’attente se prolonge pour les animaux, respect du comportement propre à chaque espèce.

De l’amenée et la contention des animaux à leur mise à mort

  • Les équipements de contention sont adaptés et réglés au gabarit des animaux.
  • Le matériel d’étourdissement des animaux est réglementé, adapté aux différentes espèces et utilisé par des opérateurs formés.
  • La saignée doit être la plus rapide et complète.
  • Les délais entre l’étourdissement des animaux, la saignée et le retrait du cuir, sont définis par espèce.

Tout au long de la chaîne d’abattage

  • Les infrastructures et équipements sont adaptés aux animaux (espèce, âge, race).
  • Il est interdit pour le personnel de frapper les animaux.
  • Les équipements sont nettoyés régulièrement.

L’abattage sans étourdissement préalable

  • Les conditions d’abattage sans étourdissement préalable sont strictement définies dans la règlementation (matériels et équipements de l’abattoir, formation des sacrificateurs, délais de perte de conscience des animaux définis…).

Formation du personnel

  • Une formation spécifique, en matière de protection animale, est délivrée à tout le personnel au contact des animaux.
  • Au moins un Responsable Protection Animale (RPA) est présent dans les abattoirs (rôle de conseil du personnel et de l’exploitant d’abattoir et de contrôle interne).

Des contrôles réguliers à tous les maillons de la chaîne

  • Contrôles au niveau national par les services vétérinaires présents en permanence dans chaque abattoir.
  • Contrôles au niveau européen par des experts vétérinaires de la commission européenne (OAV).

Guides de bonnes pratiques

 

 

544d299c9116080299cdd64b850e0ade))))))))))