Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Actualités - 9 février 2018

ENJEUX SOCIETAUX // L’ingénieur agronome dans les débats sociétaux

INTERBEV Occitanie et la commission Enjeux Sociétaux ont activement contribué au colloque organisé par l’association des AgroToulousains, les ingénieurs de l’Ecole Nationale Supérieure Agronomique de Toulouse. 150 participants et des échanges foisonnants ont eu lieu sur le sujet.

Morceaux choisis : Pour François Purseigle, enseignant chercheur en sociologie à l’ENSAT « les controverses se développent en agriculture car celle-ci cristallise des enjeux importants (santé, environnement, alimentation, territoire) et sont le reflet d’attentes importantes où se mêlent savoirs experts et savoirs profanes. Si l’agriculture suscite autant de controverse, c’est qu’il y a un désir d’agriculture. L’ingénieur agronome doit accepter l’existence de ces savoirs profanes et structurer un savoir mutualisable, au sein de la profession mais aussi avec le reste de la société».

En bref, il ne faut pas penser que l’administration de la preuve suffise à résoudre la controverse. Il faut savoir la comprendre, apporter ses connaissances avec pédagogie sans renier les savoirs même « profanes » de ses interlocuteurs. Pour la formation des agros comme des agris et de tout acteur du monde agricole, l’acquisition de compétences en médiation devrait être développée. Et pour Bruno Dufayet, « les enjeux sociétaux devraient être une matière à part entière de l’enseignement agricole… plus que le calcul des rations ».

La journée s’est terminée par une dégustation de viande offerte par INTERBEV Occitanie qui, pour le coup, a fini de mettre tout le monde d’accord.