Aller au menu Aller au contenu Aller à la recherche
Chiffres clés - 30 novembre 2012

25 % des seniors ont des apports en protéines inférieurs aux ANC*(1) – L’ESSENTIEL DES VIANDES

La consommation de viande aujourd’hui : quelles données, quelles recommandations ? 

L’apport nutritionnel conseillé (ANC) en protéines chez les personnes âgées est de 1 g par kg de poids et par jour. Il est légèrement supérieur à l’ANC de l’adulte jeune (0,83g/kg/j).(2) Or la consommation de viande, source majeure de protéines à haute  valeur biologique, diminue avec l’âge et plus de 50% des seniors  sont des petits consommateurs de viande de boucherie**(ils  en consomment moins de 315 g par semaine).(1)

La diminution de l’apport en protéines contribue fortement à une dégradation de l’état musculaire.(3)

La sarcopénie est un processus physiologique, mais elle est accélérée par différents facteurs, dont l’alimentation.(3)

Elle peut en effet toucher jusqu’à 6 femmes sur 10 et près  d’1 homme sur 2 après 60 ans.(4) Un bon apport protéique et une  activité physique régulière sont les deux clés de la prévention. Il importe donc de veiller à ce que les viandes s’intègrent en  quantité suffisante aux menus des seniors.

* L’apport nutritionnel conseillé (ANC) en protéines chez les seniors est de 1 g par kg de poids et par jour.
**La viande de boucherie comprend le bœuf, le porc (hors charcuterie), le veau, l’agneau, la viande chevaline.

(1) Crédoc enquête CCAF (Comportements et consommations alimentaires en France) 2010.
(2) AFSSA. Apport en protéines : consommation, qualité, besoins et recommandations. Synthèse du rapport de l’AFSSA – 2007.
(3) Ferry M. et al. Nutrition de la personne âgée. 3 e éd. Masson.
(4) Cherin P. Effet du vieillissement sur les muscles : la sarcopénie. Médecine et longévité, 2009 ; 1 : 26-30.

La consommation de viande aujourd’hui : quelles données, quelles recommandations ? – Par CIV

3eff3517fa9c2efaedd4c7cc07620e4chhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhhh